Contenu

Vous êtes actuellement au chômage et recherchez une activité complémentaire ? Pour autant vous souhaitez conserver vos allocations chômage ?

Alors, avez-vous pensé au statut VDI (Vendeur à Domicile Indépendante) ?
On préfère vous prévenir de suite : le statut vdi et chômage sont compatibles. 
Mais on vous en dit plus sur statut vdi et chômage dans l’article qui suit.

 

Qu'est-ce que le statut VDI ?

 

Le statut VDI est un statut qui fait de nos conseillères mode des femmes autonomes. Ce statut est propre à la Vente à domicile. Il confère à la conseillère mode un statut d’indépendante.
Même si en devenant conseillère mode, vous signez un contrat VDI avec Captain Tortue, cela n’en reste pas moins que vous évoluez à votre rythme et sans aucun patron.

 

Etre VDI, vendeur à domicile indépendant

 

 

Comme son nom l’indique, être VDI, c’est exercer à domicile de manière indépendante.
A domicile ? Oui à votre domicile pour ce qui est de la partie prospection de nouvelles clientes, hôtesses ou conseillères mode.
Mais aussi au domicile de vos clientes lorsque vous animez des ateliers mode et leur présentez les collections Captain Tortue.
C’est ça l’atelier mode, c’est s’improviser personal shopper dans le salon de vos hôtesses qui sont elles-mêmes là pour un moment shopping convivial entre copines.
Comme nous l’évoquions précédemment, nos conseillères mode sont totalement autonomes. Elles gèrent seules leurs plannings. Leurs horaires sont flexibles car elles définissent leurs horaires au jour le jour en concertation bien évidemment avec leurs hôtesses.

Pourquoi devenir VDI ?

 

 

Si vous êtes au chômage et recherchez un job passion, dans la mode, avec des horaires flexibles et rythmé par la convivialité, ne cherchez plus, le job de conseillère mode est fait pour vous.
En plus, vous pouvez tout à fait cumuler vdi et chômage dans la limite de votre rémunération perçue en tant que VDI bien sûr tout en sachant que vos revenus dépendront totalement de votre investissement.
Le job de conseillère mode est un vrai job au mérite.

 

Quelle protection chômage ?

 

La protection chômage est variable si votre activité VDI est antérieure à la perte de votre emploi ayant engendré une allocation chômage ou si elle est postérieure.
Le demandeur d’emploi qui se lance dans l’aventure de la vente directe sous contrat VDI peut continuer à percevoir ses allocations d’aide au retour à l’emploi (ARE) sous certaines conditions.

En revanche, le vendeur à domicile indépendant ne cotise pas au chômage, son activité ne lui ouvre donc aucun droit au chômage supplémentaire.

 

VDI avant la perte de son emploi

Si vous exerciez votre activité de VDI avant la perte de votre emploi, l’ARE est intégralement cumulable avec les revenus de votre activité VDI. Votre salaire journalier de référence, servant au calcul de l’ARE, sera lui basé sur les rémunérations de l’emploi perdu. 

VDI après la perte de son emploi

Par contre, si votre démarrage en tant que VDI a débuté après la perte de l’emploi salarié, Pôle Emploi calculera le montant mensuel de l’allocation chômage auquel vous pourriez prétendre en déduisant le nombre de jours indemnisables par mois à proportion de ses rémunérations brutes.
Ces jours non indemnisés reculent d’autant la fin de votre indemnisation, ils ne sont donc pas “perdus”.
Votre allocation chômage sera donc maintenue avec votre activité mais elle sera réduite. Cela dans le cadre du cumul du statut vdi et chômage. L’activité VDI étant considérée comme une activité réduite ou occasionnelle.
La nouvelle allocation chômage se calcule ainsi : montant de l'allocation chômage avant l'activité de VDI - 70 % de la rémunération brute de l'activité réduite ou occasionnelle de VDI
Attention, le cumul de la rémunération d'activité de VDI avec l'allocation de retour à l'emploi (ARE) ne doit pas dépasser le salaire de référence mensuel.

 

Calculer ses droits à l'ARE

Voilà, vous savez presque tout sur le cumul vdi et chômage.
Mais en revanche, en tant que conseillère mode, vous ne recevrez vos bulletins de précompte qu’une fois par trimestre donc vous ne connaîtrez pas encore votre rémunération, le nouveau montant de l'ARE sera calculé de la même manière, hormis le fait que la rémunération brute sera remplacée par une base forfaitaire (jusqu'à ce que vous connaissiez vos rémunérations exactes).
Le nouveau montant de l'ARE se calcule donc ainsi :(montant de l'allocation chômage avant l'activité de VDI) - (base forfaitaire).


Voilà vous savez désormais tout sur le cumul vdi et chômage, vous n’avez plus qu’à vous laisser tenter par l’aventure.
Pour devenir conseillère mode, c’est ultra-simple, il suffit de compléter le formulaire ci-dessous et une conseillère mode proche de chez vous vous contactera dans les plus brefs délais.

On a hâte de vous compter dans notre team de 5500 conseillères mode !